Historique

 

Koninklijke Holleken Voetbal Club Linkebeek

(Royal Holleken Football Club Linkebeek)

 

Une belle histoire qui débuta il y a plus de 80 ans…

Notre club se situe à Holleken, petit hameau de la commune de Linkebeek , également appelé  “ la vallée des artistes”. A cet endroit vivait Louis Wauters, plafonneur et tapissier de son état et son épouse, tenancière d’un des cafés de Holleken.

En 1936, Louis Wauters décida de réaliser son rêve : créer son équipe de football !!! Il la dénomma  « Holleken Voetbal Club » en raison de sa situation géographique. Pour arriver à mettre en place sa structure, Louis Wauters reçu  tout d’abord un terrain qui permettrait la pratique de son sport favori. Après quelques recherches, un fermier l’autorisa à faire usage de son pré pour les matchs et entrainements, pré où broutaient paisiblement les vaches. Pour permettre au club d’évoluer positivement, son épouse lui prêta un local du café, qui servira de lieu de réunion et de vestiaires.

Après quelques temps, il parvint à réunir une quinzaine de joueurs. Il faut se rappeler qu’à cette époque, les gens n’avaient pas de voitures et se déplaçaient soit à vélo soit à pied, et cela sur plusieurs kilomètres.  Qu’il pleuve, vente ou gèle, pour eux cela n’avait aucune importance : le plus important était de jouer au foot. A titre d’exemple, les joueurs, munis de pelles, débarrassaient le terrain des excréments des vaches avant chaque entraînement et chaque rencontre, et marchaient ensuite des centaines de mètres pour rejoindre leur local et s’apprêter avant le match. Tous ces inconvénients leur importaient peu.  Ils étaient animés par le plaisir de jouer et voulaient défendre, avec honneur et fierté, les couleurs de leur club. Le club était réellement né… D’ailleurs, ils étaient tellement courageux qu’ils furent plusieurs fois champions.

En 1940, ils furent à nouveau champion en 2ème Provinciale mais la Guerre mit fin à leur espoir de se mesurer à la 1ère Provinciale la saison suivante.

Après la Guerre, le club reprit ses activités. Louis Wauters céda sa place à son fils, Franciscus Wauters. Ce dernier, Directeur adjoint de la Commission des Finances, prit un accord avec le paysan propriétaire de la ferme de  Holleken. A ses propres frais, Franciscus Wauters aménagea et réalisa le terrain que nous connaissons actuellement.  Il fit construire la buvette, les vestiaires et les tribunes avec ses propres deniers. Il composa une équipe très compétitive, qui fut plusieurs fois championne et joua en 3ème Provinciale. Ils gagnèrent également de nombreux tournois internationaux. Le club était très renommé dans le brabant et eu l’honneur de recevoir la visite de deux légendes du foot belge : Paul Van Himst et Jef Jurion. Son fils, Francis Wauters, joua dans l’équipe première et plus tard son petit-fils, Stéphane Wauters, les imita avec brio.

En 1986, le club fêta ses 50 ans et obtint  le titre de « Club Royal ».

L’année 1994 fut un autre tournant dans l’histoire du club. Les dernières années n’avaient plus connu qu’une équipe première et une équipe réserve. Un ancien joueur, Alois Vandervinne  eut alors l’ambition de recréer des équipes de jeunes avec l’aide d’Alain Kiekeman. Lors de la fête d’anniversaire (6 ans) de  son fils,  il eut l’idée de relancer une équipe de jeunes au club. Ils formèrent donc une première équipe de diablotins.

Au début les difficultés furent présentes car les jeunes ne disposaient pas maillots et c’est un club voisin, La Rhodienne, qui permit à ces jeunes de jouer en championnat… Cependant, avec Alois, le principal était et reste toujours que les enfants s’amusent et aient plaisir à jouer. Le résultat importe peu. 

En 1997, un événement marque le club. La buvette construite par Frans Wauters est détruite lors d’un incendie. Cette perte engendra de nombreuses modifications et la nouvelle pris place dans les locaux annexes des vestiaires. Quelques personnes vont se joindre à Alois Vandervinne pour permettre à tout le monde de profiter d’une buvette.

Quinze ans après la volonté de certains de remettre le club sur les bons rails et d’ainsi rivaliser avec les autres clubs de la région, les bénévoles sont toujours présents et les enfants prennent toujours plaisir à jouer. Et à la surprise de grands clubs, nous réalisons d’excellents résultats dans plusieurs championnats ! Alois Vandervinne s’occupe d’ailleurs toujours du club de façon entièrement bénévole et est apprécié de tous, ce qui a poussé aujourd’hui d’autres bénévoles à se joindre à lui : Patrick Colpaert, Patrick Pattyn, David Colpaert et Brigitte Michaux pour la buvette…

En 2007, suite à des problèmes de santé dus à son âge (87 ans !), Franciscus Wauters céda la présidence du club à son fils Francis Wauters, ce qui n’empêcha pas Franciscus de continuer à assister à tous les matchs, et à venir voir jouer son petit-fils Stéphane, tout en sirotant son verre de vin blanc.

A l’aube de fêter les 75 ans du club (06-06-2011), nous avons perdu Franciscus Wauters le 24-03-2010, à l’âge de 91 ans. Deux mois plus tard, la douleur fut grande lorsque décéda également son fils Francis Wauters, le 16-06-2010, à l’âge de 61 ans.

En Août 2010, un nouveau comité s’est mis en place avec l’ambition de continuer l’œuvre de la famille Wauters.

En 2014, le club fête l’accession à la 3ème Provinciale après plus de vingt-cinq années. Malheureusement, en 2017, le club redescend d’un échelon. Depuis, il se bat chaque année pour remonter en 3ème Provinciale.

Tous ceux qui participent à la vie du club, membres du comité, entraîneurs, délégués et toutes personnes aidantes, le font  bénévolement.  Donner le goût du jeu et le plaisir de voir évoluer les enfants sont plus importants que l’appât du gain, c’est ce qui rend ce club unique et attachant.

En 2017, le K.H.V.C. remonte à nouveau en 3ème Pronvinciale. La saison 2017-2018 est d’ailleurs la plus prolifique avec pas moins de 14 équipes inscrites en championnat!

Nos remerciements à Roger Aelterman pour la réalisation de ces quelques lignes.